Le lait, un naturel si fragile

De la vache au lait

Issu d’un écosystème vivant et complexe, le lait est une matière première très sensible à son environnement.

Sa qualité finale et le volume produit sont directement liés au bien-être de la vache, à l’équilibre de son alimentation  et aux bonnes conditions d’hygiène lors de la traite.

Transformer pour pouvoir conserver

Le lait est une matière vivante qui se dégrade au contact de l’air, de la lumière et de la chaleur ambiante. Pour conserver ses qualités, il est collecté dans un délai de 48 h (72 h maximum) après la traite. Puis il est transformé en une grande diversité de produits laitiers. L'enjeu pour les transformateurs est de piloter ce processus naturel en un ballet millimétré.

Toute la filière au diapason

Élevage, traite, collecte et transformation sont les maillons d’une même chaîne, toute entière contrainte par le tempo du lait.

Des acteurs solidaires, un respect sans faille des étapes clés, telles sont les conditions pour qu’en bout de chaîne, le produit soit irréprochable.

La grande fresque du lait

Pour produire un litre de lait, il faut...

Pour produire un litre de lait, il faut...

Pour transformer un litre de lait, il faut...

Pour transformer en produits laitiers un litre de lait, il faut...